L’arthrose touche près de 65 millions de Français. Après 65 ans, une personne sur deux présente des lésions arthritiques.

Elle se localise le plus souvent sur la colonne vertébrale, les hanches, genoux, les mains.

Ce n’est pas une fatalité. L’évolution peut être ralentie.

Ce n’est pas seulement une dégénérescence du cartilage, c’est aussi la conséquence d’un déséquilibre entre les processus de destruction et de régénération de l’ensemble du tissu de l’articulation ; cartilage, membrane synoviale, et l’os sous-chondral.

Il y a les facteurs de risque :

  • Les antécédents familiaux

  • Le surpoids ainsi que le diabète

  • Une pratique intensive du spot

  • Les antécédents de fractures, traumatismes, entorses…

  • Les anomalies de positions articulaires

  • La sédentarité

  • La ménopause…

Il existe différents traitements conventionnels, adaptés aux différents types d’arthroses et de douleurs, comme les antalgiques, cortisone, injections, cures thermales, kinésithérapie…

Qu’en est-il des thérapies naturelles ???

Pour expliquer l’arthrose, les thérapies naturelles vont parler d’acidose du corps. Le mode de vie sédentaire et une alimentation déséquilibrée.. vont acidifier l’organisme. Une fois les systèmes tampons, notamment reins et poumons débordés, ces acides vont « pomper les minéraux du corps, favorisant perte de cheveux, une déminéralisation des os, problèmes dentaires… Ces maladies d’encrassement, dont l’arthrose, les acides venant ronger les cartilages.

Que faire ?

  • Privilégier une alimentation de type méditerranéen, riche an AGI, alcalinisante, anti-oxydante

  • Privilégier une activité physique régulière, douce

  • Une bonne gestion du stress

  • Oxygénation par la respiration

  • Compléments alimentaires PH alcalin

Solutions, remèdes naturels :

  • Reine des près, l’harpagophytum ou griffe du diable

  • Cassis en teinture mère

  • Mais aussi, orties, saule blanc, vergerette, prêle…

  • Coté huiles essentielles, gaulthérie, lavandin basilic exotic…

  • En homéopathie, fonction des terrains, Rhus tox 4Ch, Bryonia 4Ch…

  • Silicium

  • Les oligo-éléments, cuivre, sélénium, soufre, zinc

Les traitements énergétiques :

  • L’acuponcture et auriculothérapie, relance l’autoréparation du corps

  • La médecine énergétique propose des soins très complets qui permettent de rééquilibrer la circulation énergétique générale de l’organisme, harmoniser les chackras, décrasser les énergies perverses coincées dans les articulations…

  • La réflexothérapie consiste à masser les points douloureux

  • L’EFT, l’huile foie de requin, magnesium, vitamine C, D, aloès…

Quid de la symbolique :

Est-ce vraiment un hasard si la douleur arthrosique se développe à un moment précis de la vie et sur une articulation particulière ? Quel est le message envoyé par le corps.

Sur le plan symbolique, il faut comprendre qu’il y a une situation dans la vie, où la personne se sent non reconnue, dévalorisée, dans une situation où elle ne peut agir comme elle voudrait. Un désir que la personne n’arrive pas à réaliser, parce qu’elle n’ose pas, se sent non épaulée, a peur, se rigidifie sur sa position….

La colonne symbolise la direction, le sens de la vie. Les cervicales, par exemple, refuse de plier, faire amende honorable

La hanche, la personne se sent obliger de céder contre son gré

Le genou, elle refuse de plier, mettre genou à terre

Le pied, refuse d’avancer, d’aller vers les autres, agir…

L’épaule, trop de charge

La main, ne veut plus donner. Pense toujours donner sans recevoir en retour

En premier lieu, il est important de verbaliser son problème, exprimer sa souffrance.

Il est primordial de prendre soin de soi, privilégier le calme, la détente, croire en ses capacités de guérison.

Le corps est une merveilleuse machine.

L’arthrose réclame des modifications dans le mode vie, dans

la manière d’agir et de penser.