Les huiles essentielles et les émotions

 

L’herbe fraîchement coupée, les pavés mouillés par la pluie, les fleurs, l’air marin… une simple odeur est capable de réactiver instantanément un souvenir profondément enfoui. C’est sur ce principe que se base une méthode utilisant les huiles essentielles par voie olfactive pour s’équilibrer émotionnellement.

L’olfactothérapie est un domaine de l’aromathérapie extrêmement puissant et thérapeutique qui consiste à respirer certaines huiles essentielles pour agir directement sur notre inconscient. Composées de centaine de molécules aromatiques, les huiles essentielles agissent comme de véritables messagers permettant de délivrer très rapidement une information au système limbique qui est le siège du plaisir et des émotions.
Le pouvoir olfactif des huiles essentielles est très puissant et chaque molécule odorante agit différemment sur nos émotions. Par exemple, on peut utiliser des synergies d’huiles essentielles pour essayer de gérer certaines dépendances comme la drogue, le tabac mais aussi pour transmettre au cerveau un message de satiété, de confiance en soi ou de motivation.

Le cerveau agit sur 3 plans :

  • instinct de survie (cerveau reptilien),

  • émotions et souvenirs (système limbique),

  • réflexion et pensées (néocortex).

A chaque inspiration, nous sommes capables de décrypter les odeurs grâce à notre muqueuse nasale. Ce tissu nerveux dense et complexe capte les molécules et transmet alors directement le message à notre cerveau sous forme de courant électrique. La transmission se fait plus précisément au niveau du bulbe olfactif, lieu où l’odeur est analysée et interprétée.  Le voisin direct du bulbe olfactif est l’hippocampe, chargé de créer et fixer nos souvenirs. Ce qui explique ce lien si intime entre odeurs et souvenirs…